Meilleur taux d’ouverture e-mailing : comment s’y prendre ?

Taux ouverture emailing

Si vous utilisez un logiciel e-mailing pour votre campagne, vous allez avoir un rapport détaillé après chaque campagne et vous aurez le taux d’ouverture e-mailing. Ce taux est variable d’une campagne à une autre. À quoi ce chiffre correspond-il ? Avez-vous un bon taux d’ouverture ? Faisons le point sur le taux d’ouverture e-mailing dans ce dossier.

Présentation du taux d’ouverture e-mailing

Pour une campagne par e-mail, le taux d’ouverture est le rapport entre le nombre d’e-mails ouverts et le nombre total d’e-mails délivrés. Pour ce calcul, on ne prend pas donc compte des mails qui n’ont pas été délivrés, notamment ceux qui tombent dans les spams de certains destinataires. Pour faire simple, voici la formule pour avoir ce taux d’ouverture e-mailing :

Taux d’ouverture = (nombre d’e-mails ouverts/nombre d’e-mails délivrés) x 100.

Faire attention au taux d’ouverture e-mailing

Une fois la campagne e-mailing envoyée, votre travail ne s’arrête pas là. Vous devez revenir dans les prochains jours pour analyser sa performance. Le premier indicateur de performance pour cette campagne est le taux d’ouverture. Si ce dernier est élevé, ceci dit que vos e-mails inspirent confiance et intéressent les destinataires. Si celui-ci est en baisse, ceci ne signifie pas forcément que le contenu de l’e-mail ne génère pas d’intérêt, mais il se peut que votre base de données ne soit plus à jour. Dans cette liste de campagne, vous ne devez pas confondre le taux d’ouverture des e-mails transactionnels qui est souvent élevé avec le taux d’ouverture des e-mails marketing.

Quel est le bon taux d’ouverture ?

Il est difficile de se prononcer sur le bon taux d’ouverture, car le public ne se comporte pas de la même manière face à un e-mail marketing. Cependant, si on mélange tous les secteurs et si on se base sur tous les types de campagnes marketing, on peut situer le bon taux d’ouverture en 15 et 25 %.

Taux emailing

Quel est le taux d’ouverture par industrie et par jour ?

Pour vous indiquer le taux d’ouverture par industrie et par jour, nous nous sommes penchés sur une étude réalisée par Campaign Monitor sur les e-mails envoyés via leurs plateformes entre janvier et décembre 2020. Cette étude nous a donné les statistiques suivantes :

Industrie/secteurTaux d’ouverture moyenne
Agences de publicité et de marketing18,50 %
Agriculture, pêche et chasse23,20 %
Emballage et biens de consommation18,10 %
Éducation24,90 %
Services financiers24,80 %
Nourriture et Boissons15,20 %
Gouvernement et Politique26,70 %
Services de soins de santé23,40 %
IT/Tech/Services logiciel19,50 %
Logistique et commerce de gros22,70 %
Média, divertissement et édition20,80 %
Non lucratif25,50 %
Autres17,80 %
Services professionnels18,30 %
Immobilier, design, activités de construction19,70 %
Commerce de détail12,60 %
Voyage, hospitalité et loisirs17,70 %
Bien être et Fitness21,60 %
Moyenne18,00 %

Source : https://www.campaignmonitor.com/resources/guides/e-mail-marketing-benchmarks/

Ci-après le taux d’ouverture par jour :

JourTaux d’ouverture
Lundi17,70 %
Mardi18,30 %
Mercredi17,60 %
Jeudi18,00 %
Vendredi17,70 %
Samedi17,30 %
Dimanche17,50 %

Quelle est la meilleure activité par taux d’ouverture ?

Il n’y a pas que les boutiques en ligne qui pratiquent l’e-mailing. Des structures qui sont dans l’éducation et dans d’autres secteurs, des associations et des organisations à but non lucratif et même des institutions gouvernementales le font également. D’autres les statistiques de Campaign Monitor sur une étude qu’elle a menée sur son année d’exercice de 2020, ce sont les institutions gouvernementales qui détiennent le meilleur taux d’ouverture avec 26,70 %. Derrière elles, on a les organisations à but non lucratif avec 25,50 % de taux d’ouverture. C’est un peu dans la logique, car si vous voyez un mail de l’État ou d’une organisation que vous connaissez à but non lucratif, vous savez qu’il ne s’agit pas d’un contenu publicitaire, mais d’un contenu informatif, donc vous vous empressez de l’ouvrir. Avec un taux d’ouverture de 24,90 %, le secteur de l’éducation se trouve en troisième place des secteurs ayant les meilleurs taux d’ouverture.

Quel est le meilleur jour pour son e-mailing ?

Le meilleur jour pour lancer sa campagne d’e-mailing peut varier d’un secteur d’activité à un autre. Pour certains, le meilleur jour est le lundi, pour d’autres, c’est le mardi ou le mercredi. Cependant, si on se réfère aux statistiques, le mardi est le jour qui a le plus grand taux d’ouverture. On peut donc définir le mardi comme le meilleur jour pour son e-mailing. C’est également un peu dans la logique. Le lundi, on reprend le travail, on est encore un peu fatigué du week-end, donc on ne se focalise que sur les mails importants et on zappe les mails de nature commerciale. Le mardi, par contre, on est déjà dans le bain du travail et on a envie de sourire au monde en ouvrant tous les mails. Évitez de lancer votre campagne les week-ends, car ce sont les moments où on se retrouve en famille ou entre amis et pendant lesquels on laisse de côté notre ordinateur et notre smartphone. Pour définir le meilleur jour pour son e-mailing, il faudra faire quelques tests, car toutes les cibles n’ont pas les mêmes habitudes.

Ouverture email

Comment améliorer son taux d’ouverture en e-mailing ?

Si vous jugez votre taux d’ouverture e-mailing trop bas, voici quelques conseils qui vous aideront à l’améliorer.

Soigner l’objet

Pour la création de l’objet de votre e-mailing, vous devez penser à votre public. « Remise de… » ou encore « Réduction de… » ne sont pas toujours adaptées, même si ce sont des titres qui captent l’attention du public. Si vous visez une clientèle qui a les moyens et si vous vendez des produits de luxe, ce n’est pas une remise qui va attirer votre cible. Vous devez également avoir un objet qui résume le contenu de votre mail pour que le destinataire ait cette envie de cliquer dessus pour l’ouvrir.

Mettre votre nom d’expéditeur

Toujours dans cette optique d’améliorer le taux d’ouverture, vous devez également permettre au destinataire de vous reconnaître facilement. Pour ce faire, vous devez mettre un nom dans la zone d’expéditeur. Là, vous avez le choix de mettre votre nom et votre prénom, votre prénom et le nom de l’entreprise ou le nom de l’entreprise uniquement. En voyant le nom de l’expéditeur, le mail va inspirer confiance et le destinataire se laisse tenter par l’ouverture de celui-ci.

Faire attention au contenu du mail

Même si vous voulez que le destinataire comprenne bien l’information que vous voulez faire passer, il ne sert à rien de lui écrire un mail d’une bonne dizaine de lignes : il ne le lira pas jusqu’à la fin. Essayez de faire le plus court possible et n’oubliez pas qu’une image vaut mille mots, donc n’ayez pas peur de mettre dans votre mail une image. Ceci vous conduira à un bon taux de clic. Pour que votre destinataire ne se désabonne pas et pour qu’il ait toujours cette envie d’ouvrir votre mail la prochaine fois, utilisez le ton qui correspond à ce public.

Trouver le meilleur jour pour l’envoi

Comme nous l’avons déjà évoqué ci-dessus, le mardi est le meilleur jour pour envoyer votre campagne e-mailing. Cependant, ce n’est pas forcément le meilleur jour pour votre cible. De ce fait, essayez le lundi, le mardi et le mercredi. Décalez également les horaires pour que vous puissiez trouver le meilleur horaire auquel vous pouvez avoir un meilleur taux d’ouverture.

Si une personne vous a donné son adresse e-mail pour recevoir des informations de votre structure, à la réception de votre courriel, il devra l’ouvrir. Ceci dit, vous devez toujours avoir un bon taux d’ouverture. Cependant, si ce taux commence à chuter, vous devez revoir votre stratégie, mais aussi votre base de données.