Salvador pionnier dans le paiement en crypto

salvador paiement crypto

Depuis la nuit du lundi 6 septembre 2020, le Salvador a officiellement adopté le Bitcoin comme monnaie nationale du Salvador, faisant du Salvador le pionnier dans le paiement en crypto. Le Bitcoin devient alors une monnaie légale au Salvador, permettant aux habitants de faire n’importe quelle transaction grâce au Bitcoin.

Le paiement en crypto légalisé : qu’est-ce que cela signifie ?

La majeure répercussion de ce choix du gouvernement du Salvador sur le mode de vie des habitants concerne principalement les commerçants. Cela lui rajoute une contrainte qu’il sera dans l’obligation de respecter le choix du client et d’effectuer la transaction en Bitcoin. La totalité des commerçants, ainsi que l’État, devront être équipés pour ce nouveau moyen de paiement.

Cela implique aussi également la mise en place d’infrastructures avec comme fonction de soutenir les transactions en Bitcoin, le gouvernement promet aussi la création de 200 points de retrait dans le pays ainsi qu’une cinquantaine de centre d’aide pour la prise en main du porte-monnaie BTC « Chivo » que va mettre en place le Salvador. En effet, le président du Salvador Nayib Bukele a promis d’instaurer un porte-monnaie électronique pour effectuer n’importe quelle action en Bitcoin sans frais.

Pour lancer l’adoption du Bitcoin au Salvador, le gouvernement a débloqué un fond de 150 millions de dollars dédié à l’implantation du Bitcoin.

Pour le Fonds Monétaire International (FMI), c’est une décision prématurée et bien trop risqué. On se demande encore si Nayib Bukele, le président du Salvador, est un visionnaire ou un jeune président fougueux.

Que peut-on payer en crypto ?

Il est important de comprendre que cette mesure implique que le Bitcoin devient la monnaie nationale du Salvador et qu’il est possible d’acheter tout et n’importe avec celle-ci. Même les transactions précédemment fixées en dollar pourront être liquidés en Bitcoin. Les résidents du Salvador pourront donc acheter et vendre des services et des biens en utilisant le Bitcoin et sans avoir de frais à payer en plus lors de la transaction en Bitcoin.

L’application « Chivo » est maintenant quasi opérationnelle, on parle d’une application à 95% sans bug, c’est ce que le gouvernement du Salvador annonce. Nous pouvons compter aujourd’hui plus de 2 millions de Salvadoriens qui utilisent l’application « Chivo » pour leurs dépenses au quotidien.

Chivo

Pourquoi avoir légalisé le Bitcoin ?

Les motivations du président du Salvador sont principalement dirigées vers la baisse des frais de transferts par les émigrés du Salvador, on parle d’une somme équivalente à 20% du PIB du Salvador, pour un montant de 6 milliards de dollars. C’est donc une excellente alternative pour ce genre de transfert comparé à Paypal par exemple qui ont une tarification de traitement de transfert de fond très élevé.

Une des autres raisons du la légalisation du Bitcoin au Salvador est la vitesse d’exécution des transferts, on parle ici de transferts qui se traite en une dizaine de minute, ce qui est largement plus rapide qu’une procédure bancaire comme on peut les connaitre aujourd’hui, cela signifie qu’il n’est plus nécessaire de passer par des intermédiaires, les résidents du Salvador pourront gérés toutes leurs transactions eux-mêmes, rapidement et sans frais grâce à « Chivo ».

La prochaine raison de cette officialisation du Bitcoin au Salvador est la mise à disposition d’un système pseudo-bancaire pour les habitants. Avant cette réforme, la Salvador comptait seulement 30% de son peuple possédant un compte bancaire ainsi qu’une carte bancaire, avec ce système, plus besoin de carte bancaire et il permet à n’importe qui d’effectuer des transactions électroniques. Cela leur permet aussi d’emprunter avec le Bitcoin, ce qui n’était pas possible lorsque le dollar était de vigueur et qu’un compte bancaire était nécessaire.

Malgré tout, cela reste une opération inédite et qui soulève de nombreuses questions sur son efficacité. Le gouvernement offre tout de même l’équivalent de 30 dollars sur le porte-monnaie « Chivo » lors de la création du wallet.

bitcoin

Quoi penser de cette réforme monétaire ?

Alors, que devons-nous penser de cette réforme monétaire jamais vu auparavant ? La question a été posé aux Salvadoriens, 82,8% des Salvadoriens déclarent ne pas faire confiance aux crypto-monnaie mais malgré tout 65,2% des résidents pensent télécharger l’application « Chivo ». De nombreuses manifestations ont eu lieu au Salvador pour montrer le mécontentement du peuple du Salvador vis-à-vis de cette réforme.

Les Salvadoriens ne sont pas les seuls à avoir donné leurs avis, le FMI déclare que cette décision mérite d’être soigneusement étudiée avant d’instaurer quoique ce soit. Elle pourrait créer des problèmes économiques mondiaux. Le reste du monde est sceptique. Pour l’instant, le FMI pourrait avoir raison au vu des expériences qu’a vécu le Salvador avec la volatilité du Bitcoin qui continu de creuser les inégalités dans le pays.

La communauté du Bitcoin n’est pas certaine de ce choix, pour eux, le Bitcoin est un bon moyen pour garder de l’argent mais pas pour l’utiliser au quotidien. Le monde reste donc sceptique.

Le Salvador a inspiré de nombreux pays, comme le Panama et l’Ukraine.