Cryptomonnaie : On vous explique la différence entre un coin et un token

cryptomonnaies : coin-token comment cela fonctionne

 

Dans cet article nous allons aborder la différence entre un coin et un token dans le monde complexe de la cryptomonnaie. Ces deux termes sont souvent confondus par les nouveaux dans ce domaine. Il est donc important de savoir les différencier.

Malgré cette confusion, il existe des différences notoires entre ces deux termes. Après la lecture de cet article, vous comprendrez comment fonctionne un coin et un token. Cela vous permettra de commencer votre aventure dans la cryptomonnaie sans accroche.

Nous allons découvrir qu’est-ce qu’un token et un coin, et nous verrons par la suite leur usage confus ainsi que leurs différences. Nous aborderons également comment un token devient un coin.

Allons-y !  

 

Cryptomonnaie : qu’est-ce qu’un Token et un Coin ?

      Token 

Les tokens sont principalement issus d’une ICO (Initial coin offering) et ils sont généralement disponibles immédiatement sur le marché de la cryptomonnaies. Dans de rares cas, des tokens ne sortent pas immédiatement afin de voir le jour dans un marché plus prometteur.

Ces crypto monnaies ne sont pas minables, dû à l’utilisation de la blockchain d’un autre coin pour fonctionner.

Il se crée sur des blockchains déjà en fonction. Grâce à la facilitation des contrats intelligents et la création de token, la blockchain de l’Ethereum est majoritairement la plus utilisée. Ces jetons sont appelés ERC20.

Il existe d’autres blockchains comme : Waves, NEO, Lisk et Stratis. Prenons les tokens de la plate-forme NEO (NEO Smart Economy) par exemple, ils prennent le nom de NEP-5.

Une information à savoir, tout le monde peut créer ses propres jetons personnalisés sur l’une des plateformes de cryptomonnaie intelligentes citées précédemment.

 

      Coin 

Les coins sont dématérialisés, ils n’existent que virtuellement sur internet sous forme de data dans l’internet du monde entier. Ce “database” ou base données est aussi appelé « blockchain », cela permet de garder une trace constante cryptée de toutes les transactions effectuées.

Il y a deux types de coins selon sa blockchain :

  • Ceux avec la blockchain du bitcoin. On les appelle alors des cryptos “fork”.
  • Ceux qui se basent sur une blockchain qui leur appartient. Il se peut qu’un coin utilise la blockchain d’un autre déjà existant pour ensuite se développer vers la leur. Dans certains cas, il est possible qu’un “fork” se crée pour former une nouvelle cryptomonnaie se développant sur une blockchain dérivée.

Le coin peut être utilisé de différentes manières

Le transfert d’argent est l’une des raisons, envoyer à des tiers ou recevoir de tiers des coins sous forme de valeur qui varie selon le marché. Il peut être une réserve, ils peuvent être gardés sans crainte, pour être revendus à tout moment. Certains services proposent le paiement en coin, ce qui permet de savoir la valeur de ces produits ou services. Les coins possèdent leur propre blockchain. Ce qui leur permet d’être miner.

Ces utilisations sont les seules que vous pouvez faire avec la cryptomonnaie. On ne peut gagner de coin en les conservant comme avec une banque traditionnelle. Il n’a malheureusement qu’une valeur monétaire.

 

      Conclusion 

On en conclut les différences entre les coins et les tokens suivantes:

  • Le coin est basé sur sa propre blockchain et il est minable
  • Le token est basé sur la blockchain d’un coin et il n’est pas minable

 

L’usage confus dans le milieu des cryptomonnaies

Ces termes sont maintenant repris dans la cryptomonnaie pour désigner des unités de compte numériques. Cette confusion est renforcée par le fait que les premiers protocoles de cryptomonnaie avaient tous le même nom que leur unité de compte :

  • Bitcoin et bitcoin,
  • Litecoin et litecoin,
  • Dogecoin et dogecoin, etc.

Nous vous conseillons d’ailleurs cet article pour en savoir plus sur le dogecoin.

La différence entre un Token et un Coin

Voici donc les différentes catégories de cryptomonnaies que nous pouvons retrouver :

  • Les tokens
  • Les coins :
    • Avec une blockchain dérivée du Bitcoin (issu d’un fork) : LiteCoin, DogeCoin, etc.
    • Avec une blockchain qui leur est propre : Ethereum, Ripple, etc.

Comme dit précédemment à propos du minage :

  • Les coins sont minables, car cette activité est nécessaire pour faire fonctionner la blockchain liée au coin.
  • Les tokens ne sont pas minable, car ils utilisent une blockchain appartenant à un coin.

 

Quand un token devient un coin

token to coin

Il arrive aussi qu’une monnaie démarre en tant que token, puis change de nature pour devenir un coin. Ainsi, le BNB a d’abord été un token reposant sur la blockchain de Ethereum. Puis, il a évolué de façon à reposer sur sa propre blockchain. Il est donc devenu un coin.

 

 

Pour lire plus d’articles sur les crypto-monnaies, n’hésitez pas à retourner dans la partie « Crypto » de notre site.