Accueil
Outils
Formation
Articles

L’affiliation sur internet – Définition & présentation

L’affiliation est une stratégie marketing mettant en relation des sites de commerce en ligne avec des professionnels ou des particuliers spécialisés dans la promotion de produits.

L’affiliation est une pratique vieille comme Internet. Elle a été initiée depuis les années 1990 sans précurseurs exacts ; cette stratégie du marketing digital étant d’ailleurs synonyme des publicités que nous rencontrons à la télé.

Actuellement, l’affiliation est devenue pratique courante pour promouvoir rapidement ses propositions. Dans l’immensité et l’agressivité de la concurrence, une simple boutique en ligne ne suffit plus désormais à accaparer la majorité des clients ciblés.

Définition de l'affiliation

Outils
Formation
Articles

Définition de l’affiliation sur internet

L’affiliation est un contrat par lequel un Annonceur (ou Affilieur) demande à un Affilié de participer à la promotion de ses produits moyennant une certaine commission. Cette participation peut se faire de beaucoup de manières différentes.

L’affiliation, par ailleurs, est définie selon un programme d’affiliation dans lequel les termes du contrat (les avantages de l’Annonceur et la rémunération de l’Affilié) sont fixés.

Qu’est-ce qu’un Annonceur ?

Dans le domaine de l’affiliation, un Annonceur est un site commercial (e-commerce, dropshopping, etc.) qui rétribue un acteur du digital (ce peut être un autre site commercial ou tout simplement une autre forme d’acteur) pour promouvoir ses produits.

Qu’est-ce qu’un Affilié ?

Un Affilié est l’acteur du digital que l’Annonceur rémunère pour sa participation à la promotion de ses produits. Un Affilié peut être :

    • Un comparateur de prix : c’est un site internet dont la vocation consiste à comparer les prix de plusieurs produits de constitution ou de fonctionnement similaire, proposés par plusieurs commerces en ligne. A ces prix s’ajoutent les descriptions et les conditions de vente relatives à chaque produit. L’Annonceur a tout intérêt de bien choisir son ou ses produits afin d’apporter la meilleure image possible de sa marque (bon rapport qualité/prix).
    • Un e-mailer : c’est un affilié spécialisé dans l’e-mailing (envoi d’e-mails programmé). Il dispose, grâce à son expérience, plusieurs catégories de clients potentiels pouvant être prix individuellement ou en totalité. Un e-mailer doit avant tout disposer d’une base de contacts valide ; pour cela, à défaut, il peut avoir recours à la location d’adresses e-mail auprès d’entreprises spécialisées. L’Annonceur a évidemment son mot à dire dans le choix de ces contacts mais il peut en même temps se fier aux expertises de son affilié.
    • Un site pour display : l’Affilié dédie un espace de sa page pour afficher ou pour placer les images et les différents types de visuels nécessaires à la promotion des produits de l’Annonceur. C’est la forme d’affilié la plus répandue, du moins actuellement, grâce à l’effet hautement captivant des données visuelles par rapport aux autres genres de publications. Un display, dans la plupart des cas, loue les services d’une régie (entreprise spécialisée dans la technique de mise en place et d’administration des publicités sur les sites) pour servir de support technique lors de la réalisation proprement dite et de la gestion des visuels à afficher sur son site ; la régie est rémunérée par l’annonceur en même temps que l’affilié.
    • Un site qui propose des codes promos : en accord avec l’Annonceur, l’Affilié peut entreprendre des propositions de codes promotionnels à ces visiteurs pour attirer ces derniers à essayer ou à consommer ledit produit. L’attribution des codes promos est aussi un moyen, pour l’Affilié ou pour l’Annonceur, de recueillir les informations concernant les nouveaux inscrits ; un avantage en plus dans la garniture du portefeuille-client.
    • Un site spécialisé dans le Cashback : le cashback fonctionne presque comme pour le code promo mais sans code promo. Le cashbacker possède son propre système de vente pour la commercialisation des produits de l’Annonceur, il perçoit une commission à chaque transaction réalisée et accorde, de son propre plein gré, une remise à l’acheteur pour l’appâter. La remise accordée dépend uniquement de l’affilié, l’annonceur n’a pas son mot à dire, mais évidemment cette remise ne doit pas dépasser la valeur de la commission perçue.
    • Un blogueur : dans ce cas, l’Affilié est directement engagé par l’Annonceur pour écrire des articles ou publier des liens sur son blog. Ces articles ne sont pas limités au format de texte, ils peuvent aussi bien contenir des images qu’éditer des vidéos.
    • Une plateforme marque blanche : l’Annonceur propose à l’Affilié un module d’extension (application externe intégrée sur un site à partir de lignes de codes) par lequel ce dernier sera doté d’une interface (fenêtre, page, espace, etc.) personnalisable pour afficher automatiquement les produits proposés par l’Annonceur. L’interface est dite de marque blanche car l’Affilié est tout à fait libre de choisir sa propre présentation, il a le choix de déclarer ou non l’Affilieur qui, cependant, entre impérativement en scène lors de chaque conclusion de transaction.
    • Un influenceur : comme son nom l’indique, un influenceur est principalement une personne qui met à profit de l’Annonceur sa notoriété et son exposition médiatique en présentant les produits de celui-ci pour influencer le maximum de public. Un influenceur opère, en général, sur les réseaux sociaux tels que Facebook, Instagram, Snapchat etc., ainsi que sur Youtube dont la notoriété parle d’elle-même.

Circuit affiliation

Le programme d’affiliation

Le programme d’affiliation constitue l’objet du contrat établi entre l’Annonceur et l’Affilié : les avantages procurés par l’Affilié en faveur de l’Annonceur ainsi que la rémunération octroyée par l’Annonceur à l’Affilié.

Bien que certains annonceurs possèdent leur propre programme d’affiliation, d’autres, par contre, préfèrent l’expertise des plateformes externes spécialisées en la matière.

C’est l’Annonceur qui effectue au préalable une étude marketing déterminant à la fois son objectif en fonction des moyens qu’il souhaite allouer et le type d’Affilié correspondant pour garantir une efficacité optimale.

Le programme d’affiliation comprend entre autres les tunnels de vente et les principes de rémunération.

Les tunnels de vente

Les tunnels de vente sont les moyens mis en œuvre par l’Affilié pour promouvoir les produits de l’Annonceur dans le but de convertir le maximum de clients potentiels en clients réels. Quelques idées ont déjà été exposées dans l’énumération des types d’affiliés, nous souhaitons quand même apporter de plus amples précisions sur la question.

  • Le display : le display constitue l’ensemble des espaces consacrés à l’affichage d’images et de contenus dynamiques sur un site. Il est parfois reconnu pour sa présence intrusive dans les pages visitées.

Display en affiliation

Il a été, depuis longtemps, essentiel pour la promotion d’un produit mais devient de plus en plus vulgaire en raison de son apparition trop fréquente et de son contenu inapproprié. Un display peut aussi bien être mis en place sur un site personnel, professionnel, commercial, que sur les réseaux sociaux ; d’ailleurs, particulièrement en France, en 2017, 46 % des displays ont été retrouvés sur les réseaux sociaux contre 54 % sur les sites internet.

  • Les liens : plus précisément, ce sont des liens qui redirigent les visiteurs vers le site de l’Annonceur, vers l’inscription à des newsletters, vers l’abonnement aux quotidiens d’informations, vers des vidéos, vers des pages ou des fenêtres spécifiques à l’Annonceur, etc.

En tout cas, ces liens permettent aux visiteurs, par l’intermédiaire de clic ou de double-clic, d’atterrir sur des contenus de l’Annonceur. Ils servent, en général, à acquérir le maximum de flux sur le site de ce dernier et peuvent être sous forme de textes, d’images ou de bannières. Les liens ont pour but de promouvoir la visibilité d’un site internet en multipliant les moyens permettant d’y atterrir dessus.

  • Les blogs : les blogs sont des sites internet ou pages internet sur lesquels les propriétaires publient des articles sur un sujet particulier. Ces articles sont périodiquement mis à jour, ils peuvent faire l’objet de modification, d’ajout ou de soustraction. Depuis un certain moment, les blogs sont de plus en plus dirigés vers une tendance commerciale, c’est-à-dire que de plus en plus d’annonceurs font appel aux services des blogueurs pour parler et flatter leurs produits.

Blog affiliation

Et d’ailleurs, les blogs ne se limitent plus à des sites web proprement dits, ils s’introduisent aussi dans les réseaux sociaux de manière invasive. La performance d’un blog se mesure par son nombre de trafics périodiques (nombre de visiteurs uniques, nombre de pages vues en totalité, nombre de pages vues par visiteur, le taux de rebond). Ces indicateurs peuvent être remis à l’Annonceur depuis les plateformes d’affiliation pour le convaincre de la capacité du blog à promouvoir ses produits.

  • L’e-mailing : par rapport à d’autres tunnels, l’e-mailing est une méthode purement offensive. Elle n’attend pas la venue des visiteurs, elle se rapproche d’eux.

C’est un système par lequel un site internet programme l’envoi, généralement en masse, de courriers électroniques de toutes formes à des destinataires cibles catégorisés au préalable selon des critères bien précis. L’e-mailing est une pratique ancienne qui a participé au développement éclair de plusieurs entreprises ; mais ces derniers temps, rien qu’à voir nos boîtes de réception, elle est quand même devenue plus débordante qu’informative.

E-mailing en affiliation

  • La comparaison des prix : elle peut se faire de manière très variée, ne serait-ce que par l’intermédiaire des articles de blogs, par le fait d’en parler dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, etc.

La comparaison des prix est une stratégie marketing adoptée par l’Annonceur pour laisser croire aux visiteurs qu’une supposée tierce personne (l’Affilié) compare son produit en sa faveur. Elle est minutieusement contrôlée pour influencer le choix des visiteurs sans pour autant donner une impression flagrante de manigance. Les prix ainsi que les diverses options de deux ou de plusieurs produits y sont avancés. Nous pouvons quand même constater qu’il existe des sites à vocation purement comparative qui exposent sans impartialité des analyses comparatives sur plusieurs produits ; ces sites ne sont pas rattachés à des obligations d’un quelconque programme d’affiliation.

  • Les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Instagram sont les ambassadeurs des plus grands réseaux sociaux utilisés pour promouvoir des produits dans le monde.

Il suffit d’une petite vidéo, d’une petite remarque de la part de simples utilisateurs ou d’influenceurs renommés pour garantir la notoriété d’un produit. Ces réseaux sociaux, pourtant inventés au départ pour des utilisations personnelles, tendent de plus en plus vers une expansion commerciale. L’ambiguïté sur la nature des pratiques observées sur ces réseaux (personnelles, professionnelles, commerciales, administratives, etc.) rend difficile l’application des règles de droit qui sont parfois handicapantes pour le démarrage d’une activité ; c’est un bon point, du moins pour le moment, pour les membres de la filière.

  • Les codes promotionnels : ce sont des conventions tactiques pour appâter les visiteurs. Ils s’illustrent par l’attribution d’un code temporaire d’inscription à un visiteur pour que celui-ci s’abonne ou achète un produit.

La promotion accordée dans cette pratique est évidemment calculée par rapport à la marge bénéficiaire et aux commissions de l’Affilié.

  • Le système marque blanche : c’est une stratégie marketing par laquelle l’Affilié expose les produits de l’Annonceur sans avoir à déclarer la provenance. L’Affilié peut ainsi déposer sa propre marque ou sa propre enseigne, n’empêche que les transactions effectuées obligent l’intervention de l’Annonceur.

Modèle d'affiliation

Cette pratique n’engage aucun frais pour l’Affilié mais peut quand même générer des risques de réputation en cas de défaillance de l’Affilieur. De simples lignes de code suffisent à mettre en place une interface de gestion sur la plateforme de l’Affilié. Les ventes et les différentes formes de conclusion sont automatiquement enregistrées chez l’Annonceur.

Les principes de rémunération

Le choix du type de rémunération dépend uniquement des conditions convenues entre l’Annonceur et l’Affilié ; la fixité ou la variabilité observée chez certaines plateformes ne constitue pas une règle générale dans la pratique de l’affiliation. Par ailleurs, nous souhaitons mettre à la connaissance de nos lecteurs les principaux modèles de rémunération les plus en vogue sur le marché.

  • La rémunération Coût Par Clic (CPC) : chaque clic (ou double clic dans certains cas) sur un lien ou un mot-clé particulier génère un revenu pour l’Affilié. Ce mode de rétribution incite ce dernier à capter le maximum de visite, donc un nombre élevé de trafics pour l’Annonceur car chaque clic atterrit soit sur son site soit sur une présentation particulière de ses produits (newsletters, display, fiche d’inscription, etc.).
  • La rémunération Coût Par Lead (CPL) : un lead est un prospect, c’est-à-dire un client potentiel, une piste commerciale. La rémunération CPL se fait à chaque engagement effectué par un visiteur ; cet engagement peut être une inscription à partir d’une fiche, une prise de rendez-vous, une participation à des questionnaires, etc.
  • La rémunération Coût Par Action (CPA) : Action veut dire ici Achat. A chaque achat effectué par un visiteur sur la plateforme de l’Affilié, ce dernier perçoit une commission généralement en pourcentage de la valeur du produit vendu. C’est une pratique des plus courantes et des plus anciennes ; l’Affilié est ainsi considéré comme un distributeur des produits de l’Annonceur.
  • La rémunération Coût Par Mille (CPM) : le CPM est un système employé pour désigner une rémunération fixe pour chaque millier d’affichages répartis sur la plateforme de l’Affilié. Ces affichages peuvent être aussi bien des displays que des newsletters. Cette proposition est intéressante du fait qu’elle permet de maîtriser les messages envoyés à la clientèle cible, du fait que le budget alloué et le nombre d’affichages affectés peuvent être définis à l’avance.
  • La rémunération Coût Par Vue (CPV) : c’est un concept assez récent, il concerne en général les influenceurs qui partagent, pour la plupart des cas, des vidéos et des articles sur les réseaux sociaux. Bien sûr, la rémunération CPV ne s’effectue pas littéralement à « chaque vue » effectuée par un visiteur, une certaine quantité est définie entre l’Annonceur et l’Affilié pour commencer la rétribution de ce dernier.

Les plateformes d’affiliation

Les plateformes d’affiliation sont des sites internet spécialisés dans la mise en relation de l’Annonceur à l’Affilié, ou vice-versa.

D’un côté, elles permettent à l’Annonceur de gérer l’affiliation de ses produits sur le site de l’Affilié (interface technique pour la gestion de l’application d’affiliation, du paramétrage des relations avec les affiliés, et du système de rémunération de ces derniers). D’un autre côté, les plateformes d’affiliation permettent aux affiliés de déposer leur candidature à la vue des annonceurs inscrits sur chaque plateforme et de percevoir leur dû pour chaque service rendu.

Précisons qu’une plateforme d’affiliation est sensée gérer automatiquement, selon les conditions sélectionnées par l’Annonceur et l’Affilié, les commissions versées à ce dernier. Elle se rétribue elle-même d’un pourcentage sur la rémunération de l’Affilié. Plusieurs plateformes d’affiliation sont désormais sur le marché, certaines font preuve de maturité tandis que d’autres de malhonnêteté.

Le futur de l’affiliation en France

Lorsque nous évoquons les termes « affiliation en France », nous faisons généralement référence aux affiliés en France à la recherche d’affiliation que ce soit avec des plateformes locales (françaises) ou des plateformes étrangères.

Le début de la pratique de l’affiliation en France accusait un petit retard par rapport aux Etats-Unis, n’empêche qu’elle prend de plus en plus d’ampleur aussi bien chez les particuliers français pour arrondir leur fin de mois que chez les grosses boîtes d’affiliés. D’ailleurs, les français font partie des plus connectés au monde grâce au développement des réseaux sociaux ; c’est pratiquement un phénomène accélérateur de l’affiliation.

Affiliation en France

L’affiliation préconise un faible taux d’investissement pour un résultat excessif. C’est pourquoi nous estimons que d’ici quelques années, elle sera considérée comme la filière la plus juteuse du secteur marketing. L’arrivée imminente du réseau 5G ne fera qu’amplifier les circonstances actuelles et pourra même créer de nouveaux tunnels de vente pour garnir encore plus les moyens de promotion des produits.

Conclusion

L’affiliation est une stratégie marketing efficace pour tout Annonceur de n’importe quelle envergure. Elle demande une certaine confiance au niveau des plateformes d’affiliation qui gèrent à la fois la sélection des affiliés et les transactions de paiement. Avec la multitude d’annonceurs présents sur les plateformes d’affiliation, les affiliés auront facilement l’opportunité de correspondre à l’un d’eux.

La France fait partie des pays où cette pratique se développe en grande proportion. Les faits laissent à croire que l’affiliation y dominera le marché du marketing digital d’ici peu.